• va rejoindre ta femme : Linda Lemay

     

    Ah ça faisait lgtps que j'avais plus écris sur ce blog...ça fait du bien...Après quelques jours passé à paris et  une semaine revigorante passé à la montagne jsuis finalement revenue...Voici les paroles d'une chanson de Linda Lemay que j'aime bcp...Je trouve cette chanson assez touchante...Enfin selon moi, je trouve que ds chacune de ses chansons Linda Lemay sait trouver les mots justes pour toucher son public...

    Enfin voilà je vous invite à lire vous qui êtes de passage surement par hasard ^^ sur ce blog, les paroles de cette chanson de Linda Lemay...

    Bonne lecture !

     Va rejoindre ta femme

    Linda Lemay

    Va rejoindre ta femme, maintenant
    Que t'as eu ton plaisir
    Que j'ai eu mon argent
    Allez, j'vais pas t'retenir

    Je sors de ton camion
    T'as eu ton aventure
    Remonte ton pantalon
    Rattache ta ceinture

    Puis boucle l'autre ceinture
    Puis sois prudent, petit con
    Et boucle-la, bien sûre
    Rendu à la maison

    Va rejoindre ton monde, maintenant
    Qu't'as maté ma poitrine
    En te contrefichant
    De ma mauvaise mine

    Va prendre ta douche, monsieur
    Va faire le beau, le propre
    J'imagine que c'est mieux
    Que de faire la salope

    T'es en retard, mon vieux
    Va rejoindre ta femme, dépêche
    J'suis convaincue qu'tu veux
    Que ta salade soit fraîche

    Mon cul, ça, tu t'en fous
    Allez, pourvu qu'tu puisses
    Me fouiller tout partout
    Et me gifler les cuisses

    Pourvu que j'obéisse
    Pendant ces longues minutes
    Le temps que ça finisse
    Le temps de faire la pute

    Va rejoindre ta douce, maintenant
    Que t'as craché tes sous
    Va donc te mettre à genoux
    Jouer avec tes enfants

    Moi, quand j'me mets à genoux
    Je joue avec des grands
    Je n'm'amuse pas beaucoup
    Mais je fais bien semblant

    Va donc rejoindre tes proches
    Maintenant qu't'es soulagé
    Qu'tu t'es vidé les poches
    Et que tu m'donnes congé

    Allez, j'm'en vais tout de suite
    Je vais t'laisser reprendre
    Ton petit train-train, fais vite
    Ta famille va t'attendre

    Toi, quand tu réalises
    Ton plus récent fantasme
    Tu t'déculpabilise
    En brandissant tes piastres

    Et tu retournes, tranquille
    A ta petite vie rangée
    Là-bas, dans l'ouest de l'île
    Derrière tes peupliers

    Quand tu pars en camping
    A la pêche à la truite
    Lorsque tu lances ta ligne
    Moi, j'en renifle dix-huit

    Mais tu t'en fous, bien sûre
    Tu fais d'mal à personne
    Même que l'argent qu'tu m'donnes
    Me fera une bonne piqûre

    Et je serai bien, comme toi
    Lorsque tu t'assoiras
    Devant le bon repas
    Qu'elle te servira... !

    Pardon si j'te méprise
    Mais tu me le rend bien
    Retourne à ton église
    Et dis à Dieu qu'j'm'en viens...

     

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :