• Magritte

     


    Le baiser



    Je connaissais vaguement Magritte, je savais seulement qu'il appartenait au mvment surréaliste


    Je ne pensais plus à lui depuis quelques tps c une réflexion de Sandrine sur une reproduction de Magritte qu'on voyait sur une photo qui m'a fait sortir de ma torpeur...Et là j'ai pris conscience de mon ignorance...


    Pour ne pas mourir idiote j'ai cherché des renseignements sur ce peintre et j'ai eu envie d'en parler sur ce blog...


    Vui ça changera des fadaises que j'ai l'hab d'écrire quoique j'ai pas la prétention de croire que c'est  mieux...


    Mais bon l'essentiel c que ces recherches sur ce peintre m'ont enrichis...C tjs un plus !


     


    Magritte est un peintre du 20 ième siécle il appartient au courant artistique le surréalisme...


    Petit déjà il dessinait...Son père qui aimait ses dessins l'encouragea à peindre...


    De son enfance on peut retenir deux événements...


    Le premier sentiment dont se souvienne Magritte est un sentiment de mystère...Durant toute son enfance Il éprouvera ce sentiment en comtemplant une caisse dont il ignorait le contenu. C'est cette caisse mystèrieuse qui apparait d'ailleurs ds ses tableaux...Puis c la mort de sa mère qui l'a profondé marqué quand il était enfant...Celle qui était dépressive se suicide en se jettant d'un pont.On la retrouvera morte quelques jours plus tard le visage couverte d'un drap...L'image du visage recouvert d'un drap est d'ailleurs présente dans beaucoup de ses tableaux. De plus, bien qu'il nie toute relation de cause à effet, on perçoit chez Magritte de nombreux signes de dépression et de mélancolie...


    En 1914 Magritte part étudier la peinture à l'académie des beaux arts de Bruxelles...


    Il a sa révélation en decouvrant  l'oeuvre de Chirico qui est un surréaliste...


    En 1927 il part pour Paris pour rencontrer le mouvement surréaliste dirigé par Breton , avec entre autres, Paul Eluard, Miro et Dali. Cependant, il n'adhère pas vraiment aux idées des surréalistes. Il rentre à Bruxelles dès 1930. Magritte gardera de meilleurs contacts avec les artistes surréalistes belges qu'avec les parisiens.



    les charmes du paysage


  • Commentaires

    1
    Antoine
    Mercredi 27 Décembre 2006 à 16:02
    Charnel?
    Bonjour, J'ai parcouru ton blog, on a l'impression que tu vas de dépression en dépression. Cependant tu me parais aimer plus que de raison la torture "intellectuelle". Qu'en est-il de ta vie charnelle? Il n'y a aucune indication à ce sujet. Tu cites des poètes décadents, mais connais-tu vraiment les plaisirs de la chair? Si oui tu parais peu porté sur la chose hélas. Or cela pourrait peut-être te consoler, même si l'on dit souvent que la chair est triste. A+ Antoine
    2
    Mercredi 27 Décembre 2006 à 18:45
    Bonjour
    Antoine...Dslée si mon blog est assez depressif...Quand j'ai créé ce blog je n'étais pas bien du tout...Mtnant ça va mieux enfin ça depend des jours.J'ai tjs aimé écrire...Avant j'avais un journal perso Je vis ac mon tps...Ce blog est un peu comme un refuge ou je peux parler de mes angoisses mais aussi parler d'artistes et de textes qui m'ont touchés...Dslée de ne pas pouvoir étancher ta soif de sensualité mais je ne prèfère pas parler de ça sur ce blog car cela m'est personnel, puis y a assez de blogs sensuels qui fleurissent sur la toile...Après tu peux penser que je suis une sainte nitouche comme tu v peut m'importe...Tout ce que je peux te dire c que je ne suis pas née de la dernière pluie et que je sais ce que c que le plaisir charnel même si je n'aborde pas ce sujet sur mon blog...Vui la chair est bien triste je le sais bien est assez décevante je l'ai appris à mes dépens. A plus tard au plaisir... Flo
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :