• la ballade du pauvre :Raphaël

    J'ai découvert cette chanson il y a quelques jours un peu par hasard en trainant encore à des heures tardives sur le net...Je suis donc tombée comme ça par hasard sur une page my space...Et sur cette page  j'ai entendu cette chanson de Raphaël "la chanson du pauvre..."Vui je sais j'ai un gros défaut j'ai un blog ^^ mais non je ne créerai pas de page my space, non non sans façon...Puis j'ai pas d'amis enfin si mais pas bcp lol ^^Pour en revenir à Raphaël C'est l'air mélancolique de la chanson qui m'a d'abord touché puis je trouvais qu'elle sonnait bien ac la conversation que j'entretenais sur msn à cette h, il devait être 1 h ou 2 h du matin...Je ne sais plus ce que je disais oui mtnant ça me revient; il me demandait si j'avais passé une bonne journée, et moi je lui disais que "j'avais connu de meilleures journées vivement demain...""Mais on est dejà demain "m'a til répondu...j'ai regardé l'heure il n'avait pas tort...Puis j'aime bien le refrain de cette chanson :" nan nan bien content de partir, nan nan j'espère ne pas revenir..."Puis je me reconnais un peu ds ces pauvres gens qui érrent je ne sais ou sans avoir vraiment de chez soi, même si je n'ai jamais trop connu de ça...Enfin je touche du bois car je ne me prétend pas  être à l'abri de la précarité...C vrai d'après un sondage seulement 17 pourcent s'estime à l'abri d'être sdf..J'aime bien cette refrain ce refrain  car je me l'approprie et je la colle à mon histoire personnelle....Cela fais du bien parfois de pas s'attacher trop au texte et de faire fonctionner son imagination...Je ne me sens pas tranquille ds cette vie, Moi aussi j'aimerai m'en aller, m'écraser quelque part...Qu'il me pousse des ailes et que finalement mon âme s'envole au ciel..Hier jt ds mon bain, cette chanson résonnait délicieusement ds mes oreilles jt bien...Doucement j'enfonçais ma tête ds l'eau, les yeux fermés je m'en allais tout doucement juste quelques instants, mes cheveux longs flottant ds l'eau...Vui je m'en allais tout doucement juste pour gouter à ces quelques instants d'éternité déconnectée de la réalité...


    Enfin voilà @ plus tard pour des nouvelles fraîches !


    La ballade du pauvre



    Raphaël


    Je suis là chaque matin
    comme ça sur le chemin
    à regarder le jour qui va et qui vient
    à tendre la main


    Et je vis sous un pont
    probable que j'aime pas les maisons
    ma vie je l'ai quittée
    c'était il y a longtemps
    peut-être un été


    Ô mon vieux je suis noir
    et du soir au matin
    plein comme une malle-cabine
    raide comme un passe-lacet
    je connais même plus mon nom


    Je n'restarai pas trop tard
    j'aime mieux aller ailleurs
    là où ce s'rait pas pire peut-être même meilleur
    on peut toujours rêver


    Non non non non
    bien content de partir
    non non non non
    j'espère ne pas revenir


    Ils m'ont trouvé un matin
    raide comme un parchemin
    avec dans les poches
    deux trois souvenirs rien d'autre qu'une broche


    M'ont mené en camion
    dans un genre de maison
    où ils m'ont disséqué mon vieux
    Tu pouvais pas t'nir guère plus longtemps
    qu'ils disaient qu'ils disaient qu'ils disaient
    c'est pas brillant


    Non non non non
    bien content de partir
    non non non non
    j'espère ne pas revenir


    Je suis là chaque matin
    comme ça sur le chemin
    à regarder la vie qui va et qui vient
    qui colle à la peau


    Et je m'en vais ce soir
    je finirai bien quelque part
    loin des lits en papier de mes pieds blessés
    de leurs cheminées noires
    du vent du soir
    non non non non...


     


     


  • Commentaires

    1
    Jérémie
    Vendredi 29 Décembre 2006 à 18:59
    Chanson Pour Patrick Dewaere
    Chère... ??? Et oui c'est avec une certaine deliquescence que j'ai "spammé" sans remords pendant ma journée de travail ton blog,très joli et si émouvant : j'epsère que tu ne m'en voudras pas ! ;-) Et dire que je suis "tombé" dessus par hasard en cherchant les paroles du titre de la Grande Sophie "La Fille du Bord de Mer" pour les envoyer à une amie à qui je pense tendrement et qui passe les fêtes de fin d'année sur la côte ouest de la France... Bref, je suis resté scotché sur cet univers si nostalgique et emprunt de mélancolie comme les dernières chansons de Raphaël ! ;-) Bonne soirée et @++, Jérémie. P.S. : mon adresse mail perso est renseignée dans tous mes messages, il suffit de cliquer sur mon prénom ! "Et toi j' te connais pas mais t'es plus ma copine et tous les jours et les semaines et tu me fais vraiment de la peine non regarde les autres comme ils s'aiment et moi je connais un bon coin où on pourrait s'embrasser et je te veux rien, allez viens Et la vie va grand train de l'autre côté c'est pas ma faute à moi si je sais pas gagner regarde comment j' dors plus la nuit je sais même plus mon nom et c'est quoi cette petite vie et c'est quoi toutes ces maisons où ils s'en vont où ils s'en vont Et l'autre fois je te croise dans la rue et tu me dis même pas bonjour et je sais je fume trop au café je meurs tous les jours et tous les jours de l'année c'est la nuit qui vous prend est-ce que tu sens le vide sous nos pieds est-ce que ce vide là tu le sens quand je t'embrasse quand je t'embrasse Alors saute-moi au cou allez dis-moi que la vie est belle allez saute moi au cou que c'est pas dans cette vie que l'on paye et cette musique je l'aime beaucoup on n'a pas l' même âge mais c'est pareil on ira tous les deux jusqu'au bout on ira tous les deux jusqu'au bout je sais qu' tu m'aimes ça je l' sais que tu m'aimes"
    2
    Lundi 1er Janvier 2007 à 13:57
    salut
    bonne année Jérémie !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :